Abonnez-vous !

mercredi 25 mai 2011

Qui est pour la liberté de religion ?

En principe garantie par la constitution, la liberté de religion donne à chacun le droit de choisir et de changer de religion, en France.

De même que les Français sont libres de parler chinois, s'ils veulent l'apprendre…
De même que les enfants des dirigeants du CAC 40 sont libres de devenir ouvriers, s'ils le veulent…
De même que tout le monde a le droit de jouer et de gagner au loto…
nous sommes libres de choisir notre religion ou d'en changer.

Évidemment, si nous avons subi, durant nos dix-huit premières années de vie, un conditionnement religieux alpha, notre liberté de choisir la religion bêta est un peu altérée (à peine…).

Alors, si l'on voulait vraiment accorder la liberté de religion à tous, il faudrait interdire l'accès des églises, des mosquées et des synagogues aux moins de 18 ans.
Quelle religion serait d'accord pour abandonner les enfants de ses ouailles ?
J'ai profité de mon droit d'endoctriner librement mes enfants pour leur inventer une nouvelle religion sur mesure.

Pour faciliter leur apprentissage, je leur ai évité tout contact avec le monde extérieur, afin qu'ils évitent toute comparaison avec les autres fausses croyances.

Ils ont appris à vénérer le vrai dieu et quand ils mourront, un éclair de lumière sera visible depuis les étoiles… alors que les non-croyants seront frappés par l'Archange Alzheimer et à leur mort, ils se décomposeront dans l'obscurité.
Naturellement, pour faciliter le choix de la religion, on pourrait mettre en place des Jeux Olympiques (du nom de l'Olympe, cette résidence des dieux grecs…), pour que les religions puissent montrer leurs performances.
Cette Interville des religions ne comprendrait pas des vachettes, mais des vaches sacrées, par exemple, que l'on pourrait rassembler dans un pré, et l'on mettrait 4 prêtres aux 4 coins. Celui qui réussirait à attirer le plus de vaches remporterait l'épreuve.

Il y aurait des épreuves de guérison, de marche sur l'eau, de multiplication des pains (les pains produits seraient offerts aux restos du cœur), de changement de l'eau en vin (sous le contrôle d'œnologues diplômés), et l'épreuve-reine serait naturellement la résurrection (sous contrôle médical).

Pour ne pas désavantager les religions orientales, on pourrait ajouter la marche sur les braises, des épreuves de langues (de feu), de la lévitation, et la liste n'est pas limitative.

De ce merveilleux concours, sortirait enfin la vérité sur les religions et on saurait enfin quelle est la meilleure, oups ! quelle est la bonne, la seule, la vraie…
Avouez que ce serait vraiment dommage de se tromper de religion toute sa vie, surtout si l'on n'a qu'une seule vie !

1 commentaire:

  1. Et que penser de ceci...un article d’avant-hier qu’Agoravox me censure actuellement.....

    26 mai 2011
    Après l’intégrisme musulman ou catholique, voici le fondamentalisme…protestant !

    Ah..nous voilà bien.

    On n’avait pas assez à faire avec les intégristes, qui n’ont d’ailleurs, en France, de "réelle" influence que grâce aux médias qui leur font la courte échelle.

    Voilà maintenant que des fondamentalistes protestants mettent réellement en péril la survie du gouvernement des Pays-Bas.

    Comme quoi on peut toujours s’attendre à pire !

    Et ces fondamentalistes n’ont rien à envier à leurs homologues cités ci-dessus.

    Notons, au passage, que les islamophobes de tous crins, gardent un silence assourdissant sur ces fondamentalistes. Etrange, non ?

    Et pourtant, le Parti Politique Réformé (SGP) prône ouvertement l’instauration d’une théocratie (Société dans laquelle le gouvernement est exercé par l’autorité religieuse), refuse d’admettre dans ses rangs les femmes comme membres à part entière et leur dénie le droit d’être candidates aux élections ainsi que le droit à un emploi, s’est violemment opposé à la suppression du délit de blasphème encore en vigueur dans le pays, exige une révision des lois sur l’euthanasie comme sur celles relatives à l’avortement, entre autres joyeusetés... Il est également et résolument pour la peine de mort.

    En un mot, le programme de ce parti a été fondé en suivant la Bible. Selon le SGP, les mots de la Bible doivent être pris au pied de la lettre.

    Cela se passe en plein coeur de l’Europe et personne, parmi nos contempteurs patentés de l’islamisme ne proteste !

    Et dire que dans le même temps ils se font les champions des "racines chétiennes" de l’Europe.

    A se demander si ils savent réellement de quoi ils parlent !

    jf.

    Sources:
    -Journal Le Monde
    -Wikipédia

    RépondreSupprimer